Your search results

Calculer son Budget :

Le calcul du budget est le point de départ d’une recherche immobilière. Notre budget détermine en grande partie la nature du bien qu’on peut acheter, sa qualité ainsi que le secteur.

Il est évident qu’avec le même budget la nature du bien, sa situation change en fonction du secteur.

Un budget qui permet d’acquérir un appartement de quatre pièces en région parisienne ou en province ne permet d’acheter qu’un studio à Paris par exemple.

Donc avoir une idée précise une son enveloppe vous permet de cibler les biens que votre budget vous le permet selon le secteur choisi.

Rechercher le bien

A la recherche du bien les acquéreurs sont confrontés à une multitude des offres rendue possible par internet.

Entre les offres des particuliers et les offres des professionnels les acquéreurs  sont parfois désorientés.

Comment faire :

  • Bien déterminer ses critères de recherche
  • Prendre le temps de la recherche
  • Se préparer, dès fois, à faire des concessions car un acquéreur trouve rarement le bien correspondant à ses critères de recherche à 100%

 

 

Pourquoi confier sa recherche à un professionnel ?

Un professionnel de l’immobilier est un spécialiste de son secteur. Il connait la ville, ses différents quartiers, les transactions réalisés les derniers mois et les prix des biens vendus.

Il pourra être un bon conseil pour vous accompagner dans votre démarche.

Visiter le bien

La visite du bien est une étape importante dans la démarche d’acquisition.

Quelques conseils :

  • Visiter le bien en plein jour (Surtout en période d’hiver)
  • Visitez les parties communes
  • Revisiter le bien s’il le faut, dès fois la première impression est trompeuse
  • Ne vous contentez par de visiter le bien, visiter l’environnement du bien
  • Visitez l’environnement du bien le soir, le weekend…
  • Parlez aux habitants à proximité du bien

Le but étant bien entendu de faire le point sur le bien dans ses différents aspects, son environnement, sa proximité des différents commodités…

L’Offre d’achat

Une fois l’acquéreur a décidé d’acquérir le bien visité une autre étape commence, c’est l’étape de la négociation qui se caractérise souvent par une offre d’achat aux vendeurs du bien.

Cette offre d’achat peut être acceptée ou refusée par les vendeurs. Dans ce cas là les acquéreurs peuvent, s’ils le souhaitent revoir leur offre à la hausse et refaire une autre proposition.

Conseils :

  • Bien se renseigner sur les prix du marché afin de mieux négocier : cela vous indique si le prix demandé par les vendeurs est au prix du marché ou pas. En fonction de cela vous connaissez votre marge de négociation.
  • Votre marge de négociation est plus ou moins grande en fonction du secteur, plus le secteur est demandé moins est votre marge.
  • Votre marge de négociation est aussi en fonction de la demande, si vous avez plusieurs personnes souhaitant acheter le bien ce dernier forcément au plus offrant
  • Renseignez vous également depuis quand le bien est mis à la vente, le prix d’un bien immobilier mis en vente depuis longtemps est plus à même d’être revu à la baisse qu’un bien immobilier récemment mis à la vente.

Le compromis de vente

Le compromis de vente est le contrat par lequel les parties s’engagent pour la vente.

Le compromis de vente est un acte fort qu’il ne faut pas prendre à la légère car les vendeurs formellement s’engagent à vendre le bien immobilier et les acquéreurs s’engagent formellement à l’acheter.

A la signature du compromis de vente la vente est faite.

Seules dérogations le délai de rétractation de 10 jours pour les acquéreurs et les éventuelles conditions suspensives. La condition suspensive d’obtention de prêt bancaire en est un exemple.

Le compromis de vente est un contrat qui mentionne les engagements des parties (vendeurs et acquéreurs), les conditions de vente notamment le prix et les conditions suspensives de droit commun (situation hypothécaire du bien…) et éventuellement la condition suspensive d’obtention de prêt (Montant du prêt, durée pour l’obtention du prêt…etc.)

Si l’une des conditions suspensives n’est pas réalisée la vente est nulle et non avenue.

Dans ce cas là chacune des parties reprend sa liberté.

Recherche du crédit

La recherche du crédit est une condition suspensive mentionnée dabs le compromis de vente. Pour réaliser cette condition les acquéreurs doivent faire preuve de diligence et entamer leur démarche auprès des organismes financiers dans les plus brefs délais.

En effet un délai est fixé dans le compromis de vente pour permettre aux acquéreurs d’effectuer ces démarches. Ces derniers ne doivent absolument pas dépasser la date de la fin de ce délai qui est mentionnée dans le compromis de vente pour communiquer soit l’accord de la banque ou le refus.

Dans le cas contraire et en cas de négligence de leur part ils peuvent s’exposer à être condamné à payer aux vendeurs une somme d’argent représentant 10% du montant de la vente (Clause Pénale) pour indemniser les vendeurs du temps perdu en immobilisant leur bien immobilier.

 

Conseils :

  • Faire le point le point sur votre financement avant la signature du compromis de vente
  • Entamer vos démarches auprès des organismes financiers dès la signature du compromis de vente
  • A chaque dépôt de votre dossier demander une attestation de dépôt à l’organisme financier
  • Afin d’accélérer l’étude de votre dossier de demande de prêt fournir un dossier complet
  • Veuillez au respect du délai imparti dans le compromis de vente pour l’obtention du prêt
  • Communiquer votre accord ou votre refus de crédit aux vendeurs par lettre recommandée avec A.R
  • Dans le cas du refus de votre prêt vous pouvez demander une prorogation du délai de l’obtention du prêt. Cette prorogation doit faire l’objet d’un avenant au compromis de vente.

 

Signature Notaire

Une fois les conditions suspensives sont réalisées et les pièces administratives sont reçues le notaire chargé de la vente convoquent les parties à la signature de l’acte authentique.

Cette signature marque le transfert de la propriété aux nouveaux acquéreurs.

Entre la signature du compromis de vente et la signature de l’acte authentique il faut compter un délai de 3 mois environ.

Conseil :

Assurez votre nouveau bien avant la signature chez le notaire.

Compare Listings